Visite dans la province de Binh Dinh


par Alain Dussarps

En 2019 le comité AAFV Gard-Cévennes a financé à hauteur de 4 500 € un élevage de chèvres dans la commune de Cat Tien, district de Phu Cat, province de Binh Dinh.

Le 27 Septembre avec Eliane Bonnet nous nous sommes rendus dans ce village. Les vingt-deux familles bénéficiaires qui ont reçu deux chèvres, ont des victimes de l’agent orange/dioxine. Nous avons rendu visite à cinq de ces familles. Toutes remercient le donateur de cette aide qui va améliorer leur vie quotidienne.

Il y avait déjà eu les premières naissances et la totalité des chèvres étaient enceintes. Comme prévu dans le contrat, les familles bénéficiaires rendront deux chèvres à la Croix Rouge qui les remettra à d’autres familles. Ensuite ils envisagent de garder les femelles et vendre les mâles.

Les familles visitées vivent toutes sous le seuil de pauvreté ; elles reçoivent des aides du gouvernement de 170 000 VND, 270 000 VND, 350 000 VND et 510 000 VND/mois suivant le handicap des victimes. J’ai été marqué lors de notre première visite par l’amour de l’homme de trente-deux ans, lourdement handicapé pour sa mère. Dès qu’elle s’éloignait il hurlait et se calmait lorsqu’elle s’asseyait à ses côtés. Avoir un enfant handicapé suite aux épandages est terrible mais je ne peux imaginer l’enfer que vit cette mère depuis la naissance de son fils. Lors des autres visites certains enfants paraissaient normaux mais en réalité ils étaient muets et atteint de troubles cérébraux. Comment certains peuvent remettre en cause les conséquences de la dioxine ?

25 000 VND = moins de 1 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *