LN N° 33 – Mai 2020

Éditorial
La fin du mois d’avril et ce mois de mai resteront marqués à la fois par la pandémie de Covid 19 et par de bonnes nouvelles. Malgré le confinement, nos amis vietnamiens ont célébré leurs fêtes nationales du 30 avril et du 7 mai, ainsi que la Fête du travail le 1er mai. Les étudiants du Département de français n’ont pas oublié notre concours « Accès à la santé ». Phuong a repris le chemin de l’École le 11 mai et elle a annoncé l’envoi à notre Comité de masques grand public. Ici, les projets fleurissent : Dominique prépare une exposition sur le thème du masque, Patricia un relai olympique de Gymnastique Rythmique d’un continent à l’autre.
La mémoire, la francophonie, la créativité, l’amitié franco-vietnamienne ont résisté au virus !

Nicole Duchet Trampoglieri, Présidente


Fêtes au Viet Nam et 1er mai

Conformément à la tradition et aux directives gouvernementales, chaque maison, chaque boutique, chaque établissement a levé le drapeau du Vietnam. Dans les rues de Hanoi, des panneaux célébraient la journée de la libération de Saigon et de la réunification du Vietnam (le 30 avril 1975), le 1er mai et la victoire de Dien Bien Phu (le 7 mai 1954).


Déconfinement au Viet Nam

Notre ami Binh nous confirme que, depuis le début du mois de mai, « le déconfinement se fait peu à peu, selon les villes et les provinces. On reste encore vigilants et on respecte bien les instructions et les consignes de sécurité pour se protéger et protéger les autres. »


« Nous reprenons notre vie quotidienne avec beaucoup d’attention sanitaire. » nous a écrit Lise.
À Dong Da, Phuong, ses collègues et leurs élèves ont repris le chemin de l’école Nam Thanh Cong le lundi 11 mai.


Au département de français, « nos étudiants préparent leur examen de fin d’année. Ces trois mois derniers, ils étaient confinés à domicile et suivaient les cours à distance via Internet. » Binh.


Comme nous l’écrivions dans la Lettre précédente, des étudiants s’étaient inscrits à notre Concours juste avant le confinement. Avec leurs mots, ils nous expliquent leurs motivations : défi à relever, volonté de progresser en français, plaisir du travail en équipe, intérêt pour le thème de la santé.

Une étudiante en 2ème année, classe standard, qui avait participé sans succès au concours l’année dernière : « avec ce concours, j’ai de la chance pour améliorer le français que je trouve très difficile à maîtriser. Enfin, je peux travailler avec des nouveaux amis. Absolument, je vais faire de mon mieux pour gagner un prix »


Un étudiant en 2ème année, classe d’excellence : « j’aime vraiment le thème Santé. Cela m’inspire beaucoup dans mon apprentissage à l’université. Je participe à ce concours parce que je voudrais gagner de l’argent pour l’utiliser dans l’apprentissage et dans ma vie. Enfin, je souhaite améliorer le niveau de français et accumuler des expériences de travail en groupe. »

Un étudiant en 2ème année, classe d’excellence, représentant du club de théâtre « Je trouve que les concours sont une bonne opportunité pour enrichir et apprendre le français en parallèle avec les cours en classe. J’ai toujours regretté de ne pas avoir pu continuer le concours Visions de Dong Da de l’année dernière à cause de problèmes personnels. Donc, cette année, je suis déterminé à faire de mon mieux. Avec le thème Santé pour cette édition du concours, j’espère contribuer par mes connaissances et mes expériences à mieux sensibiliser le public sur la situation actuelle de cette pandémie. »

Une étudiante en 3ème année, classe de traduction-interprète : « Une amie m’a invitée à participer à ce concours avec elle. D’une part, j’aime bien travailler en équipe, surtout avec les personnes plus jeunes que moi parce que souvent elles m’inspirent beaucoup et m’apportent de nouvelles expériences. D’autre part, avec le thème du concours, j’ai l’occasion de pratiquer le français et d’enrichir mes connaissances sur la santé. J’ai donc décidé de rejoindre ce groupe et ensemble, nous créerons un produit significatif mais amusant. »


Une étudiante en 1ère année, classe standard : « Je voudrais participer pour appliquer les connaissances que j’ai étudiées. Ensuite, je trouve que ce concours est une bonne opportunité pour pratiquer la compétence de travailler en groupe, de penser plus créatif. Après avoir participé aux activités comme ça, je crois que je peux m’améliorer et avoir plus de confiance en moi. »


Cadeau de masques grand public à l’intention de notre comité

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de toutes nos actions d’échanges avec l’école Nam Thanh Cong de Dong Da depuis 2010. Elle mobilise Phuong, tous ceux qui nous connaissent, qui sont devenus nos partenaires et nos amis. Dans un élan de générosité, notre amie Phuong, professeure de français, voyant la situation sanitaire en France, a pris l’initiative de rassembler des fonds pour acquérir et nous envoyer des masques grand public.

« Des masques en coton qui peuvent être lavés et réutilisés au moins 30 fois. C’est pas mal, non ? Je reçois le soutien de tous : du Comité Populaire, de l’école (la directrice, les enseignants, les parents d’élèves), de l’Ambassade, de mes amis…. je suis tellement heureuse », nous a-t-elle écrit le 25 avril.Phuong n’a pas oublié toutes celles et tous ceux qui l’ont accueillie, avec ses collègues et ses élèves, en 2011, en 2016 et en 2019.

« Nicole, j’aimerais bien que tu m’aides à offrir les masques aux membres de l’Association, à l’école Langevin, au Conservatoire de Choisy, à Patricia qui va en donner aux familles d’accueil, aux employés de la Ville de Choisy, au Club de GR de Paris 11 … et toi, tu vas faire cadeaux de masques aux gens qui en ont besoin. Je vais te préciser la quantité de masques que nous t’enverrons. Tu sais, je suis ravie de voir nos masques chez mes amis à Choisy. »

Dès que nous connaîtrons la quantité de masques et leur date d’arrivée, nous vous enverrons une lettre spécialement consacrée à cette action d’amitié et de solidarité.


Rêve de masques. Masques de rêve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *