Des maisons du coeur dans la province de An Giang

par Alain DUSSARPS

Ce matin nous avons quitté Long Xuyen à 7 heures pour nous rendre commune An Nan, au district Tinh Bien situé, à un kilomètre de la frontière cambodgienne. Environ à une centaine de kilomètres plus loin nous sommes surpris car une grande partie du district est inondé, mais cela n’a pas gêné nos visites.

Le comité AAFV Montpellier avait choisi ce projet de construction de maisons du cœur pour familles très pauvres : quatre maisons ont été construite avec ce financement partiel. Les maisons ne sont accessibles que par moto.

Première visite : la maison de 44 m2 comprend trois pièces plus WC et cuisine en tôle accolée au bâtiment. Coût total 89 Millions de VND (MVND) dont participation du comité Montpellier de 32,7 de MVND ; les voisins ont collecté 7 MVND, la famille et les autorités 49 MVND ; l’ancienne maison était en bambou. Quatre personnes vivent dans la maison dont deux enfants de 15 et 10 ans. Le mari ouvrier agricole se loue à la journée lorsqu’il y a du travail dans les champs. Il y a l’eau potable et l’électricité. Très belle construction avec carrelage au sol. En même temps que la maison, la famille a reçu une génisse (8 MVND) offerte par le comité populaire Elle pourra être inséminée dans deux ans.

Deuxième visite : maison de trois pièces identiques à la première. Surface 49,5 m2 Coût total 75 MVND dont participation Montpellier 32,745 MVND ; les voisins : 7,255 MVND. Autorités locales et famille 35 MVND ; avant cette famille de cinq personnes dont trois enfants vivait dans une maison en bois. Le mari ouvrier agricole se loue à la journée et sa femme travaille parfois au marché. I y a deux pièces plus WC et cuisine ; eau potable et électricité. Sol carrelé et toit en tôle. Le terrain appartient à la famille. L’école se trouve à deux kilomètres.

Troisième visite : nous sommes accueillis par Mme Le Thi My âgée de 37 ans. Elle a deux enfants. Elle reste à la maison et son mari est ouvrier agricole. Il se loue à la journée s’il y a du travail.

La superficie de la maison est de 48 m2 pour trois pièces plus WC et cuisine extérieure. Eau propre et électricité. Coût total : 80 MVND ; participation du comité Montpellier 32,745 MVND ; les voisins 7,225 MVND ; famille et autorités locales : 40 MVND.

Pour la consommation de la famille la mère élève canards et poules. Avant la famille vivait dans une maison en tôle.

Quatrième visite chez Mme Nguyen Thi Het, veuve de 57 ans mère de trois enfants Deux de ses fils , gardiens de canards, vivent avec elle. Ils sont caodaïstes.

Superficie 48 m2 pour deux pièces plus WC et cuisine à l’extérieur. L’ancienne maison était en bambou

Dans le cadre de ce projet destiné à aider des familles pauvres non victimes de la dioxine, trois génisses ont été distribuées.

Très bonne impression après ces visites. Les bénéficiaires remercient le comité Montpellier pour l’aide apportée

A notre retour à Long Xuyen nous avons appris que suite à un glissement de terrain dû aux inondations une cinquantaine de maisons avait été emportées.

Nous avons assisté dans la cour de la Croix Rouge à la distribution gratuite du repas du soir aux pauvres qui se présentaient pour manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *