LN 50 – « Jours sombres » et espoir

Éditorial
Dès janvier 2020, le Vietnam avait mis en oeuvre des mesures sanitaires préventives très strictes.
Cette politique, largement soutenue par la population et saluée par la communauté internationale, a permis un contrôle des infections jusqu’au printemps 2021. Mais le Vietnam est maintenant confronté à une crise sanitaire de grande ampleur.
Comme beaucoup d’autres pays, il a besoin de notre soutien. Continuons de développer, en connaissance de cause, la solidarité et les échanges qui aideront à venir à bout de cette pandémie.
Le samedi 11 septembre 2021, notre Comité Choisy94 de l’AAFV sera présent au Forum des Associations sur les Berges de Seine à Choisy le Roi. Venez nombreux nous rencontrer et manifester votre soutien aux victimes vietnamiennes de la pandémie.
Nicole Duchet Trampoglieri, Présidente


Situation sanitaire au Vietnam

Depuis le début de la pandémie, comme Singapour ou l’Australie, le Vietnam a pu empêcher la circulation du coronavirus grâce à des contrôles sanitaires aux frontières extrêmement exigeants et à une politique implacable de testing, tracing et isolement.

La mise en oeuvre des gestes barrières, les 5 K : Khân trang (masque), Khu khuân (désinfection), Khoang cach (distance), Không tu tap (interdiction des rassemblements), Khao bao y tê (déclaration de l’état de santé) s’est avérée efficace.
Le Vietnam avait l’un des meilleurs taux d’endiguement de la pandémie au monde, avec 35 décès au 25 janvier 2021. Mais les « jours sombres » dont parlait Thuy – Lise (voir Lettre N°48) sont arrivés.
Le 31 août, le nombre de cas de personnes contaminées a grimpé à 430 939 personnes et le nombre de décès à 10 749, avec environ la moitié des infections et 80 % des décès à Ho Chi Minh-Ville.
Notre ami Binh, professeur de français à l’Université nationale de Hanoi, nous a écrit : « nous sommes confinés à la maison et donnons nos cours en ligne. »
Le SARS-Cov-2 et son variant Delta sont aujourd’hui responsables d’une vague épidémique violente dont les retentissements humains, économiques et sociaux sont considérables.
Cette vague épidémique foudroyante intervient dans un pays qui dispose de ressources médicales encore limitées en termes d’hospitalisation, de réanimation et de soutien respiratoire, malgré une modernisation impressionnante du paysage sanitaire en 25 ans.
Quant à la vaccination, le Vietnam a le plus grand mal à s’approvisionner.


Lutte contre la pandémie au Vietnam

L’aide internationale : Italie, Espagne, Allemagne, Belgique, Suisse, Pologne, Hongrie, France, Union Européenne, USA, Japon, Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Australie, Indonésie, Inde, … fournissent au Vietnam des doses de vaccins, des tests et du matériel médical.

Autres sources d’espoir : la production locale de vaccins (trois vaccins sont actuellement en phase clinique, Nano Covax, Covivax et ARCT-154) et le transfert de technologie.


Actions de soutien

Dans ce contexte, la Fédération Santé France Viêt Nam, qui regroupe une vingtaine d’associations médicales dont le Groupe Hospitalier Bretagne Sud (GHBS) et l’association APPEL (Agir Pour la Promotion de l’Enfant à Lorient – Naître au Viêt Nam) dirigée par notre ami Gildas Tréguier, ainsi que le collectif des enseignants Coopération médicale France -Vietnam, ont activé leurs réseaux pour lancer des actions de soutien à leurs collègues vietnamiens :

  • cycle de formation Covid,
  • envoi organisé par l’Association franco-vietnamienne de pneumologie d’un container de matériel de réanimation et de soutien respiratoire,
  • collecte de fonds afin de soutenir les actions des personnels médicaux au Vietnam, La vaccination à Hô Chi Minh-Ville. Photo: thoibaotaichinhvietnam.vn
  • fonds de solidarité afin de soutenir les familles pauvres d’enfants suivis dans le cadre du programme « Naître et grandir » porté par l’APPEL et le GHBS. En effet, les premières victimes sont comme toujours et partout les plus pauvres qui n’ont pas accès aux soins et qui souffrent de comorbidité (handicap, malnutrition …). Contact : appel@lorientvietnam.com
    Le 31 mai 2021, notre Comité Choisy94, relayé par le Comité national de l’AAFV, avait lancé un appel à dons qui a permis de collecter 5500 €, dont 3500 de notre Comité. Début août, ces 5550 € ont été versés à la Croix Rouge nationale du Vietnam pour le financement de repas et de produits alimentaires, de produits agricoles, de vêtements, de produits et équipements de protection (désinfectants pour les mains, …).
Distribution de nourriture

L’appel à dons pour la campagne de vaccination a permis de recueillir plus de 3500 € qui seront remis à l’Ambassade du Vietnam à Paris.

Confiance et Espoir. Nos amis vietnamiens n’en restent pas moins optimistes. À Dong Da, Phuong,professeure de français en classe bilingue, toujours inventive et pleine d’énergie, espère bien pouvoir retrouver rapidement en présentiel ses élèves de l’École Nam Thành Công.


Forum des Associations à Choisy le Roi le samedi 11 septembre 2021 sur les berges de Seine, quai Fernand Dupuy

À ce jour, nous ne disposons pas d’informations sur les conditions d’organisation par la Ville.
Mais nous espérons nous y retrouver nombreux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *