Perspectives – Numéro 112

mars 2020

Le procès intenté par Tran To Nga
Tran To Nga, victime de l’Agent Orange-dioxine, a intenté en 2014 un procès contre 18 firmes américaines, dont Monsanto, qui ont fourni
l’Agent Orange à l’armée des États- Unis d’Amérique pendant la Guerre du Vietnam, la plus grande guerre chimique de tous les temps.
Entre 1961 et 1971, l’armée américaine a procédé à des épandages massifs de défoliants sur le Vietnam. Il s’agissait de raser le couvert végétal
pour empêcher les patriotes de s’y camoufler, et de détruire les récoltes
pour affamer les populations et les combattants. Ces défoliants comprenaient de la dioxine. Près de 400 kilos de dioxine ont ainsi été déversés sur 2,6 millions d’hectares, soit 10 % de la superficie du Sud Vietnam.

Lire et télécharger la revue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *