Perspectives – Numéro 116

Mars 2021

Ce 25 janvier 2021 se sont déroulées les plaidoiries du procès intenté par
Tran To Nga contre les firmes chimiques américaines, dont Monsanto, qui ont fourni l’Agent Orange-dioxine au gouvernement des États-Unis d’Amérique pendant la Guerre du Vietnam. Un moment important du combat de Nga, son dernier combat : « J’agis pour que les crimes de guerre et contre l’humanité des États-Unis d’Amérique ne soient pas oubliés, pour que l’ensemble de la communauté internationale se mobilise contre les écocides et les génocides ». Un moment important pour que justice soit
enfin rendue à Nga et, à travers elle, à toutes les victimes vietnamiennes
des épandages de la dioxine, 77 millions de litres de 1961 à 1971 sur 10 % du territoire du Sud-Vietnam. Comme l’ont souligné les avocats de Nga, William Bourdon, Amélie Lefebvre et Benoît Repolt, cette audience du 25 janvier est une énorme victoire après des années de lutte juridique. L’enjeu est considérable : judiciaire, symbolique et historique.

Lire et télécharger la revue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *